top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurPierre Lebriquir

Certificat de nationalité française : le refus devra être contesté devant le tribunal !

Un décret du 17 juin 2022, que personne n'attendait (mis à part peut-être le ministère de la justice...), vient de paraître.


Il modifie les modalités d’instruction des demandes de certificat de nationalité française (CNF) à compter du 1er septembre, avec notamment la nécessité d'un formulaire et d'une liste de pièces précise. A réception, un récépissé sera remis, faisant courir un délai de six mois. Ce délai pourra être prorogé deux fois pour la même durée, ce qui porte la durée totale à dix-huit mois.


En cas de rejet, le recours devant le ministre de la justice disparait, pour se transformer en un recours contentieux devant le tribunal judiciaire, avec représentation obligatoire d’avocat, dans un délai de six mois à compter de la notification du refus ou de la date à partir de laquelle sa délivrance est implicitement refusée.


A peine d’irrecevabilité, la requête devra être accompagnée d’un exemplaire du fameux formulaire, des pièces produites au soutien de la demande et de la décision de refus si elle est intervenue.


Cette réforme a néanmoins un aspect positif, en ce qu'elle fixe enfin un délai maximum des demandes de certificats de nationalité, qui auparavant pouvaient s'envoler, à parfois deux ou trois ans.


Pour le reste, nous la regrettons. Elle transfère vers les tribunaux, qui sont déjà surchargés, un contentieux volumineux ; d'autre part, si le recours est accepté, on demande à un tribunal judiciaire de délivrer un document administratif... ce qui paraît curieux ; enfin, elle supprime concrètement le recours gracieux, pour créer un recours juridictionnel avec avocat obligatoire, ce qui complexifie la procédure, et en augmentera le coût pour le justiciable.

44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

L'audience dans Anatomie d'une chute est-elle réaliste ?

(spoilers potentiels) C'est la question à 100.000 dollars : le procès d'assises est-il réaliste? Certains aspects sont plutôt bien mis en avant. L'audience est filmée dans la cour d'assises de Saintes

Que devient le cabinet ?

Cela fait longtemps que je n'alimente plus ce blog... il faut dire que je suis depuis plusieurs années dans la position ou je dois choisir entre m'occuper de mes dossiers ou passer du temps à rédiger

"Il fallait le visa. C'était la consigne"

Je suis en train de lire La nuit des temps de René Barjavel, livre de science fiction publié en 1968. Je viens de lire un passage qui évoque les visas, et l'évolution du monde. Je suis frappé par les

Comments


bottom of page